Populisme : le « rôle dirigeant » du peuple d’en bas

Entretien avec Jean-Claude Michea

Jean-Claude Michéa analyse la tradition populiste de la fin du XIXe siècle. Elle accorde un privilège politique au point de vue de ceux « d’en bas », sans exclure cependant des alliances de classes.

Read more
Add your reaction Share

Et le Venezuela ?

Peut-on parler de populisme au Venezuela ? Dans le contexte latino-américain, certainement, mais un populisme ancré dans une démarche de rassemblement pour prendre le pouvoir, le garder pour développer un projet émancipateur, dans un cadre démocratique, avec et pour le peuple.

Read more
Add your reaction Share

Podemos, laboratoire d’un populisme démocratique

Fondé en 2014 dans le sillage du mouvement des Indignés, Podemos revendique une stratégie explicitement inspirée de la pensée populiste de Ernesto Laclau et Chantal Mouffe. En mobilisant l’opposition entre « les gens » et « la caste » plutôt que celle entre « la  gauche » et « la droite », il a contribué à briser les anciens clivages politiques d’une société espagnole dont les conditions économiques et sociales se sont spectaculairement dégradées après la crise de 2008. Toutefois, il faut noter l’inflexion
récente du discours de Podemos où les positions « populistes » de Íñigo Errejón s’effacent au profit d’un ancrage à gauche clairement assumé par Pablo Iglesias. Ce qui a conduit Podemos à s’allier avec Izquierda Unida (la Gauche unie), dont les communistes sont partie prenante.
Par Laura Chazel et Vincent Dain*

Read more
Add your reaction Share

« Un vaut un » : le populisme petit bourgeois du Mouvement 5 étoiles

Le Mouvement 5 étoiles doit une forte part de son succès à son discours anti-élites et il est indéniable qu’il incarne une certaine exigence de « démocratisation » de la vie politique italienne. Toutefois, l’absence de cadre théorique et d’horizon politique clair explique tant les difficultés du mouvement à se positionner sur des thèmes fondamentaux qu’à sortir d’une gestion néolibérale.
Par Antonello Ciervo*

Read more
Add your reaction Share

Sur le populisme de droite d’aujourd’hui et le fascisme des années 1930

De nombreux analystes comparent notre période aux années 1930, notamment du fait de la montée du « populisme de droite ». Sans nier les dangers de la période actuelle, Jacques Bidet souligne au contraire la grande distance qui nous sépare du fascisme des années 1930.
Par Jacques Bidet*

Read more
Add your reaction Share

Ni définition pertinente, ni projet d’avenir pour la gauche

Le « populisme » est une double impasse, théorique et politique. Sur le plan théorique, l’utilisation de la catégorie de « populisme » conduit à confondre des mouvements politiques absolument hétérogènes. Sur le plan politique, la revendication d’un « populisme de gauche » ne saurait constituer une alternative cohérente aux politiques néolibérales.

Read more
Add your reaction Share

Ressentiment d’extrême droite et indignation de gauche

Le populisme de gauche entend s’adresser aux électeurs séduits par le populisme de droite au lieu de les mépriser. C’est oublier que les logiques affectives qui sous-tendent ces deux espaces politiques sont très éloignées les unes des autres.

Read more
Add your reaction Share

Quel peuple pour quel populisme ?

Un populisme conséquent devrait être en mesure non pas forcément de définir mais au moins de circonscrire cette réalité politique qu’est le peuple. Si les populismes théoriques et politiques du XIXe siècle insistaient sur sa dimension essentiellement « rurale », Jean-Luc Mélenchon considère qu’il s’incarne aujourd’hui dans la « multitude urbanisée » : au détriment d’une analyse précise des mouvements progressistes mondiaux et du peuple de France ?

Read more
Add your reaction Share

Le populisme fleurit là où on masque la lutte des classes

Entretien avec Guillaume Roubaud-Quashie*

Read more
Add your reaction Share

Le populisme de gauche

Voilà des années que le journal Fakir et François Ruffin se revendiquent du populisme de gauche. Ce qui ne les empêche pas de se référer au langage marxiste des classes sociales.
Entretien avec François Ruffin

Read more
Add your reaction Share